L’UFE et la politique

Comme vous le savez bien, l’UFE Seattle, comme sa maison mère l’UFE (monde) est totalement apolitique et non confessionnelle. Ci-dessous vous trouverez des extraits choisis d’un article de François Barry Delongchamps, ancien diplomate français et président délégué de l’UFE avec lequel j’avais eu le plaisir d’avoir eu, en février de cette année, une longue discussion, à la fois productive et candide, au sujet des attentes des français de Seattle et des services qu’apporte l’UFE monde.

Comme vous pourrez le voir dans cet article, soutenir l’UFE Seattle en devenant membre n’est pas seulement soutenir nos actions locales. C’est aussi soutenir le siège qui lui peut dialoguer et influencer directement là ou sont prises les décisions qui, in fine, nous impactent: dans les instances dirigeantes du gouvernement à Paris. Plus l’UFE aura de membres, plus sa voix sera entendue. Plus l’UFE Seattle aura de membres (et le consulat de San Francisco de personnes inscrites) plus les problématiques spécifiques des Seattleites seront prises en comptes (écoles, passeports, etc).

UFE-ment votre,
Olivier, Président UFE Seattle

Politique et respects de l’autre (extraits)

<…> L’UFE <…> doit donc appliquer et faire appliquer un principe et un comportement de neutralité politique.

De par ses statuts, <…> se rattacher à aucune formation politique <…> ne fournit aucun soutien matériel ou financier à aucun candidat ou parti politique. Reconnue d’utilité publique en 1936 <…>, l’UFE a été la seule association représentative des Français de l’étranger jusque dans les années 1980. L’UFE est donc à l’origine de tous les droits accordés à nos compatriotes Français expatriés. Il a bien fallu, pour faire valoir ces droits, <…>, que l’UFE fît de la politique …

Depuis plus de 80 ans en effet, l’UFE milite en adaptant ses objectifs aux réalités de la France et du monde, et intervient dans les domaines de la protection sociale, de l’enseignement, de la sécurité des Français, de la fiscalité, de l’exercice du droit de vote ou de la nationalité. L’UFE fait donc de la politique, car elle agit au sein de la cité pour défendre les intérêts des citoyens qu’elle représente. Mais l’UFE n’est pas un parti politique <…>. Elle est et demeure une association représentative de tous nos compatriotes résidant à l’étranger.

<…> L’expérience montre de manière très heureuse que les réunions de l’UFE ne se prêtent jamais à des discussions politiques partisanes. L’UFE doit rester un domaine libre de toute querelle de partis ou de personnalités politiques.

En matière de communication, l’UFE doit également rester neutre sur le plan partisan. Ceci n’est pas incompatible avec la défense des idées et des projets qui lui paraissent aller dans l’intérêt des Français de l’étranger. <…>

<…>. Le but est que chaque Français de l’étranger, quel que soit son engagement politique, voire son absence d’engagement, puisse se sentir bien à l’UFE.<…>

m_francois-barry-delongchamps

François Barry Delongchamps

Article complet: www.ufe.org/fr/article-1829_politique-et-respect-de-lautre.html

A propos UFE Seattle

www.UFEseattle.org
Cet article a été publié dans UFE monde. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s